Afin de vous offrir la meilleure expérience web, nous utilisons des cookies et des technologies de suivi conformément à notre politique de confidentialité.

Plus d'info

Hans-Ruedi Giger

1940-2014. Plasticien, graphiste, illustrateur, sculpteur, designer et surtout Fribourgeois d’adoption, Hans-Ruedi Giger enchante plusieurs générations de passionnés de constructions, peintures, sculptures du réalisme fantastique. L'unique musée H.R. Giger du monde se trouve dans la cité médiévale de Gruyères (FR). 250 travaux du Fribourgeois d’adoption sont exposés en permanence, essentiellement des toiles et des sculptures. Il propose en outre des expositions temporaires d'autres créateurs.

H.R. Giger doit beaucoup de sa renommée au film «Alien», dont il a créé le monstre et qui lui a valu un oscar en 1980. L'artiste est considéré comme l'un des plus marquants du réalisme fantastique.

Né le 5 février 1940 à Coire, H.R. Giger se passionne très tôt pour les créations fantastiques et macabres. Son imagination fertile le conduit à étudier l'architecture et le dessin industriel à Zurich, indique son site internet.

Par la suite, il réalise des courts métrages documentaires. Bientôt il couche sur le papier des créatures mutantes et cauchemardesques qui associent êtres de chair et pièces mécaniques. Cette forme d'art qu'il nomme «biomécanique» va tout à la fois fasciner et inquiéter le public.

Naissance d'«Alien»
Maître de l'aérographe, ce peintre met en scène ses fantasmagories sur de grandes toiles, souvent dans les tons gris, bleus ou noirs. En 1976, son livre «Necronomicon» attire l'attention du cinéaste américain Ridley Scott, alors en quête d'un look pour la créature monstrueuse de son prochain film. Ce sera «Alien».

Signaler une erreur

Plus d'info

Cela pourrait aussi vous intéresser